L’orque

– L’orque : nom scientifique : Orcinus orca

L’orque est le plus grand représentant de la famille des Delphinidae avec une taille de 7 à 9 m pour un poids de 6 tonnes en moyenne (selon le sexe). Malgré cette stature imposante, les orques ont été capturées dès les années 60. En effet, en 1964, le directeur de l’aquarium de Vancouver, Dr Murray Newman, a mandaté un sculpteur pour collecter un spécimen d’orque afin d’en réaliser la sculpture grandeur nature pour la cour de l’aquarium. Lors de la « chasse », le sculpteur choisit un jeune mâle observé au sud de Vancouver. Plusieurs harpons furent tirés ce jour-là, mais l’animal ne mourait pas… Du coup, le Dr. Newman décida de traîner l’orque jusqu’à l’aquarium, à l’aide des cordes des harpons. La première orque captive du monde fut baptisée Moby Doll, devint très rapidement une célébrité et fut la première d’une longue liste.
(Ref : War of the Whales, Joshua Horwitz)

Dans la nature, il existe plusieurs populations et écotypes d’orques. Présentes essentiellement dans les eaux froides et tempérées, plusieurs observations d’orques « tropicales » ont été rapportées. Ces animaux vivent en société matriarcale où les associations d’individus sont très fortes. En fonction des populations, les orques ont été vues se nourrissant de mammifères marins ou de poissons et éventuellement de céphalopodes. Leur espérance de vie est impressionnante : la plus vieille orque connue, « Granny » a été observée de 1976 à fin 2016 par le Center for Whales Research et s’est éteinte à l’âge de 105 ans.
Dans l’Atlantique Nord, 3 populations d’orques ont été observées : une en Ecosse/Islande se nourrissant principalement de harengs, une en Norvège se nourrissant principalement de saumons et enfin une autour de Gibraltar se nourrissant de thons. En octobre 2017, un groupe de 5 orques a été observé au large du Pyla, se dirigeant vers le sud. Ces animaux migraient probablement vers Gibraltar. Des études vont être mises en place dans le futur afin de mieux définir cette population.
L’orque est considérée « Data Deficient » par l’IUCN et classé annexe II du CITES.
Plus d’information sur le statut de conservation : http://www.iucnredlist.org/details/15421/0